Qui sommes-nous ?

Le rôle de la Maison de la Psychologie

La Maison de la Psychologie est un regroupement de psychologues universitaires/praticiens
visant à informer le grand public (particuliers et organismes)
et à l’orienter de façon cohérente auprès de professionnels qualifiés et expérimentés
en fonction de sa demande et de ses besoins.

Qui sommes-nous ?

Un regroupement de psychologues universitaires/praticiens.

Fondée par des psychologues (exerçant en institution ou en cabinet) et des enseignants-chercheurs d’université en psychologie, dont la formation et l’expérience regroupent l’ensemble des nombreux domaines d’intervention et d’études de cette discipline et profession, la première Maison de la Psychologie en France a officiellement ouvert ses portes le 8 décembre 2012 (date de parution au Journal Officiel) dans la ville de Toulouse. Créée sous le statut d’association Loi de 1901 (SIRET numéro 809 803 299 00019), la Maison de la Psychologie a obtenu depuis 2017 celui d’organisme de formation professionnelle continue (enregistré sous le numéro 76310857131, cet enregistrement ne vallant pas agrément de l’Etat).

Son existence est motivée par plusieurs constats (voir ci-contre) montrant la nécessité de réunir au sein d’une même structure les différents champs et compétences que recouvrent la psychologie et la profession de psychologue, et ce sur un plan local, à l’échelle d’une ville et ses environs.

Si son siège social est situé à Toulouse, d’autres antennes ont également ouvert leur porte depuis : à Aix-en-Provence, à Marseille, à Saint-Germain-en-Laye, aux Mureaux et à Montingy-le-Bretonneux. De nouvelles sont par ailleurs en projet de développement (Bordeaux, Lyon, Montpellier, Nice, Toulon, Paris).

Plus de 250 professionnels sont actuellement référencés au sein de la Maison de la Psychologie, qui représentent l’ensemble des différents domaines et champs de la psychologie et de la profession. Le référencement est fonction de leur qualification (diplômes et formations requises), de leur expérience professionnelle (les demandes  de consultation ne sont adressées qu’auprès de psychologues ayant déjà une expérience en tant qu’indépendant et en institution), de leur spécialisation (nous prenons soin d’adresser les demandes en fonction des spécialités de chacun et en fonction de leur champ d’intervention et domaine de formation), de l’analyse de leur pratique (nous nous assurons que les psychologues référencés se soucient d’actualiser leurs savoirs et se confrontent à leurs pairs) et de leur adhésion à notre Charte Qualité et Ethique.

Pourquoi ?

Constats d'éléments qui nuisent actuellement à la psychologie.

Manque de lisibilité de la discipline (que traite la psychologie, que choisir comme intervention ?) auprès du grand public (particuliers et organismes).

Manque d’accessibilité à la profession (qui choisir, à qui s’adresser et auprès de quelle structure se renseigner ?). Il existe certes de nombreux annuaires (Pages Jaunes, sites Internet “catalogue", etc.), mais aucun de ces outils ne propose d’orientation adaptée qui permette d’être accompagné de manière cohérente avec la demande dans le choix de son thérapeute ou de son conseiller.

Besoins grandissants de cohésion et d’échanges entre la formation, la recherche, la pratique et le monde du travail (évolution rapide dans notre société des mœurs, des technologies, des pathologies, des questionnements socio-éducatifs ou existentiels, etc.).

Ces constats s’expliquent par la confusion autour du terme “psy" (-chologue, -chiatre, -chothérapeute, -chanalyste, voire jusqu’au -chosomatogénéalogicoénergético, etc.), les difficultés de la profession à mettre en commun ses compétences, et les remaniements juridico-administratifs qui entourent la profession de psychologue.